Extension de maisons : solutions et contraintes

Avant de commencer des travaux d’agrandissement, il faut penser à deux choses majeures : les solutions d’extension qui s’offrent à vous d’un côté et les formalités à suivre de l’autre côté. En matière d’extension de maison, les possibilités ne manquent pas. Vous pouvez faire une surélévation, un aménagement de garage, une cave, une dépendance ou encore une véranda. Sachez par la suite que de tels travaux nécessitent soit une simple déclaration préalable, soit l’obtention d’un permis de construire. Les démarches administratives à suivre dépendent de la nature des travaux envisagés.

Les extensions possibles

Cinq solutions principales s’offrent à vous pour agrandir votre maison, pour avoir une pièce supplémentaire dans votre habitat.
• Pensez à la véranda pour gagner quelques mètres carrés de plus en quelques jours seulement grâce aux modèles en kit. C’est une solution qui vous permet d’apporter plus de lumière naturelle dans la maison. Attention, des modèles bas de gamme vont affecter l’isolation de votre maison. Choisissez des menuiseries avec une bonne rupture de pont thermique.
• Le garage est très pratique puisqu’il est attenant au bâtiment d’habitation principal. Vous pouvez donc circuler sans encombre entre la maison et la nouvelle extension. Néanmoins, les travaux sont conséquents puisqu’il faut créer une ouverture dans un mur porteur pour y accéder.
• La cave permet d’exploiter les espaces perdus et d’obtenir une pièce supplémentaire sans avoir à construire. Toutefois, il faut penser à bien traiter l’humidité dans cette partie de la maison. Aussi, sachez que l’extension n’est possible que si la cave affiche au moins 14 m² de surface et 1m80 de hauteur sous plafond. La cave est idéale pour faire une salle de jeu, une pièce de repos ou un salon de home cinéma.
• La surélévation apporte une véritable transformation à la maison et c’est aussi une occasion d’optimiser l’isolation de la toiture. Toutefois, cette opération est assez technique et nécessite de grands travaux.
• La dépendance de maison est une solution idéale si vous avez un terrain suffisamment grand dans votre jardin. Cette pièce à l’écart permet de créer un atelier ou une chambre d’amis indépendante.

Pour la surélévation et la dépendance de maison, il est conseillé de faire appel à des professionnels en construction pour réaliser les travaux d’extension. Avant d’entamer les travaux, vous devez voir plus d’infos sur l’extension de maison. Vous pouvez notamment voir ici comment évaluer le budget nécessaire à votre projet.

Formalités selon la surface d’agrandissement

Renseignez-vous auprès de votre mairie pour savoir si les travaux que vous envisagez ne sont pas soumis à des démarches administratives. Celles-ci dépendent du type de travaux à réaliser et de la taille de la construction envisagée. Certains travaux ne requièrent qu’une déclaration préalable tandis que d’autres sont soumis à un permis de construire. Les travaux soumis à un permis de construire sont ceux ayant une emprise au sol ou une surface de plancher supérieure à 20 m². Sont également concernés les travaux dans les zones urbaines d’un plan local d’urbanisme avec une emprise au sol ou une surface de plancher de plus de 40 m² et que la surface totale de la maison se porte après les travaux à plus de 170 m². Les travaux qui nécessitant qu’une déclaration préalable sont ceux qui ont pour effet une emprise au sol supérieure à 5 m² ou une surface de plancher de plus de 5 m² et dont la surface totale est inférieure ou égale à 20 m².

Formalités selon la nature des travaux

Quelle que soit la surface d’agrandissement, certains travaux sont soumis obligatoirement à une déclaration préalable ou un permis de construire. Vous devez faire une déclaration préalable pour les travaux de ravalement de façade, les travaux modifiant l’aspect extérieur du bâtiment, les travaux à l’intérieur des immeubles dans les secteurs sauvegardés, les travaux de modification de volume qui nécessitent un percement de mur extérieur, les changements de destination d’un bâtiment existant. Vous devez obtenir un permis de construire pour des travaux de restauration immobilière, des travaux modifiant la structure ou la façade d’un bâtiment avec changement de destination, travaux sur un immeuble inscrit au titre des monuments historiques.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*